Blog vagabond, culturel et champêtre

lundi 18 août 2008

Le Coux et Bigaroque : des amours de voitures

Les belles rencontres sont souvent le fruit du hasard - c'est ma pensée-cliché de la journée.

L'autre jour, je me suis arrêtée à l'entrée du village de Le Coux et Bigaroque (jumelé avec Schoenau en Alsace) pour faire une photo car je trouvais ce nom très joli.




Mon regard a alors croisé ça et je me suis dit que ma petite Fox était peut-être mal garée



J'ai vite été attirée par les voitures (épaves ?) qui se trouvaient là :



Rien que des "dedeuchs" ! Le garagiste est sorti quand il a vu que je prenais des photos et nous nous sommes mis à discuter. Ce passionné s'est spécialisé dans la rénovation de 2 CV, qu'il récupère dans cet état-là et transforme en carrosses (compter entre 8000 et 10000 euros pour un superbe bolide qui vous fait son 100-110 km/h quand il est bien lancé). Il ne faut pas être trop pressé : son carnet de commandes est plein pour plusieurs mois. A la manière dont il parle, on sent de l'amour, le goût de l'art, le sens du détail... Il a sur chacune de petites anecdotes, heureux de les avoir sauvées de la disparition. Un vrai bonheur.


Allez, encore deux photos de ces dames en attente de toilettage





Il a aussi d'autres modèles, comme cette minuscule Vespa qui, il y a une cinquantaine d'années, accomplissait chaque été le trajet Le Coux et Bigaroque - île d'Oléron, chargée de toute une famille de cinq personnes. Vu la taille du coffre, ils ne devaient pas emporter beaucoup de linge de rechange ! Je l'imagine bien en train de fumer et de pétarader sur la route des vacances !


1 commentaire:

Agathe a dit…

http://www.new.facebook.com/profile.php?id=586788322#/group.php?gid=22038400591
Clique sur ce lien : ça va te faire rire! bises
A