Blog vagabond, culturel et champêtre

vendredi 12 septembre 2008

J'ai mes limites

J'ai failli m'acheter un ordinateur. Un beau petit portable, léger, fonctionnel, etc... Actuellement, j'utilise un ordi au boulot pour mes besoins professionnels ; pour mes besoins privés, je vais dans des cyber-espaces. Je me sens bien dans ces endroits, qui sont des lieux de socialité, et où je ne suis pas enquiquinée avec des problèmes techniques. Il me suffit de choisir ma place (si possible pas trop loin d'un mec mignon), de rentrer mon identifiant et mon mot passe, et hop ! ça marche comme je veux. Pas de soucis : le grand confort moderne !

Bon, j'avais mille euros et un peu de temps. Je suis donc allée dans des magasins comparer les modèles et les prix. Puis je suis allée à France Télécoms pour faire installer une ligne téléphonique chez moi (j'ai juste un téléphone portable, celui avec lequel je fais aussi, de temps en temps, des photos). Je me suis installée dans la file d'attente la plus courte : cinq personnes. J'ai attendu près d'une heure. Attente instructive : tous les gens qui attendaient avec moi étaient là pour des problèmes de connection internet. Plus le temps passait, plus j'écoutais les uns et les autres et plus mon enthousiasme s'estompait. Mon tour est enfin arrivé. Installer une ligne de téléphone et vouloir internet chez soi, cela ne se fait pas comme ça. Evidemment, je n'avais pas les papiers nécessaires. Et, cerise sur le gâteau, j'ignore si j'habite l'appartement n° 8 ou n° 7. Et honnêtement je me fiche de savoir si je vis au 7 ou au 8. Il me restait à faire des fouilles dans mon foutoir à papiers importants pour trouver l'info, ou à passer à l'agence ou à leur téléphoner. Je ne l'ai pas fait.

Après réflexion, je n'achèterai pas d'ordinateur. Avec les mille euros, je vais me faire plaisir avec quelque chose de plus utile : acheter des livres et des CD (résolument ringarde, j'en achète encore), partir me balader en Galice, renouveler ma garde-robe qui en a bien besoin, ou quelque chose comme ça. Après tout, je suis déjà très bien équipée en électro-ménager : j'ai un réfrigérateur, une gazinière, un grille-pain, une télé (je m'en suis passée pendant des années), un lecteur-enregistreur de DVD, une mini-chaine et une voiture. Ca me suffit largement. Si les concepteurs et vendeurs de bidules dont je n'ai pas besoin veulent me convaincre, il va falloir qu'ils fassent un petit effort !

3 commentaires:

B. M. a dit…

Pour se connecter à Internet, pas la peine de mettre 1000 euros dans un ordinateur. 350 doivent largement suffire à notre époque.

Maintenant, si on veut voir des films, il faut pousser à 5-600 euros, pour avoir une bonne carte vidéo et un processeur assez rapide.

Tout dépend de son usage.

Oui, il y a des problèmes de connexion... mais quand ça marche, ça marche plutôt bien. C'est comme tout. :-)

Bien Amicalement
B. M.

Nadine a dit…

Quel que soit le prix d'un appareil, s'il faut en passer par un parcours du combattant pour qu'il fonctionne, c'est plutôt dissuasif... Et un appareil qui ne marche pas, ça énerve !
Cordialement,
;-)

Memoire2silence a dit…

J'aime bien votre choix, Nadine... je me suis demandé y a pas longtemps dans un billet de la Mémoire si on ne devrait pas revenir vers des bibliothèques de livres avec des bibliothécaires qui liraient et parleraient de leurs lectures.
On peut rêver...
Silence (de la Mémoire)